Création de carburants : maîtriser la technique, anticiper les besoins, préserver l’environnement

Un automobiliste se servant de l'essence dans une station-service Total

Approvisionnement, adaptation aux marchés locaux, mise au point d'additifs performants et développement de solutions nouvelles... La création de carburants est une activité exigeante, qui nécessite toute l'expertise du Groupe.

Les spécifications des carburants évoluent pour répondre particulièrement aux contraintes environnementales, mais aussi à l’évolution des technologies moteur. Y répondre nécessite un savoir-faire maîtrisé, détenu par Total. Le Groupe est en effet capable d'anticiper les besoins, de mettre au point les additifs les plus efficaces et de développer des solutions radicalement nouvelles.

Adapter les carburants à chaque marché

Tous les carburants ne sont pas identiques puisque des règlementations locales permettent de répondre aux contraintes nationales (tenues à froid, incorporation de biocarburants, …). Des additifs de performances spécifiques à chaque marque sont également ajoutés pour s’adapter aux besoins spécifiques des clients (types de véhicule, type de conduite, ...).

En Europe, la réglementation a fait évoluer les spécifications des carburants avec notamment :

  • la réduction des teneurs en benzène et en soufre (2005) ;
  • l'entrée en vigueur des normes européennes Euro V et Euro VI qui définissent notamment les standards d'émissions de CO2 par km ;
  • l'augmentation des taux d'incorporation de biocarburants.

Sur ce marché, l'offre est dominée par deux grandes familles :

  • Les essences sans plomb, apparues en 1985. À côté du SP95 (ou eurosuper) de référence, on trouve, selon les pays, les SP98 ou SP97, caractérisés par des indices d'octane différents.
  • Le gazole, carburant des moteurs diesel. Dans certains pays, dont la France, il représente près de 80 % des volumes.

Devancer les attentes des marchés : une R&D performante

Au sein de nos centres de recherche, chercheurs et techniciens se consacrent à améliorer en permanence nos carburants. Total a développé des additifs exclusifs qui permettent d’en améliorer les performances en fonction des conditions d’utilisation (tenue à froid, réduction de consommation, réduction des émissions polluantes, etc.). Ces innovations permettent au Groupe de conserver sa longueur d‘avance.

Notre recherche travaille notamment sur :

  • l'optimisation des procédés de production,
  • la formulation des produits finis,
  • les études de combustion et les essais moteurs,
  • les tests de nouveaux additifs,
  • la modélisation des rejets dans l'air et les impacts sur l'environnement.

Ces travaux sont menés en coopération avec de nombreux partenaires : constructeurs, équipementiers, universités et organismes de recherche.

Excellium : un concentré de technologie

Un panneau orange présentant les produits Excellium dans une station-service du Groupe.

Les carburants Excellium sont disponibles

en stations depuis 2005.

Total a lancé Excellium dès 2005. Déclinés en essence et gazole, ces carburants innovants ont été testés en laboratoire et sur différents moteurs, afin de valider leurs performances par rapport aux carburants traditionnels. Ils apportent :

  • une meilleure protection moteur ;
  • une réduction de la consommation ;
  • une réduction des émissions de CO2.

Les résultats de ces tests sont rendus publics sur les sites web du Groupe dans chaque pays.

La spécificité de ces carburants tient avant tout aux additifs exclusifs développés par nos équipes. Ils sont adaptés à l’ensemble des véhicules du parc existant.

Par ailleurs, Total Excellium Truck Diesel, un gazole spécifique pour les poids lourds, bus et autocars, a été lancé fin 2008.

Développer les biocarburants de demain

Total a acquis depuis plus de quinze ans une grande expérience des biocarburants dits de première génération, dans les deux grandes filières actuelles :

  • l'ETBE (éthyl-tertio-butyl-ether), incorporé dans les essences ;
  • les EHMV (esters méthyliques d'huiles végétales), destinés aux véhicules diesel.

Aujourd’hui, Total travaille surtout au développement de biocarburants de deuxième génération, produits à partir de matières végétales non-alimentaires (résidus forestiers et agricoles).

En partenariat avec les producteurs de bio-ressources (cultures, bois, déchets agro-alimentaires…), des chercheurs et des industriels, nous investissons dans la mise au point de nouveaux procédés de traitement de la biomasse, explorant ainsi plusieurs pistes.

Dans ce domaine, nos projets obéissent à trois impératifs :

  • améliorer encore l'empreinte environnementale,
  • réduire les coûts,
  • instaurer des filières de production acceptables et durables, à tous points de vue.

Les différentes voies de production des biocarburants