Total s'engage dans quatre projets d'Instituts de recherche

Paris, le 19 mars 2012 - Total est partenaire de quatre des projets d'Instituts de recherche sélectionnés par le programme « Investissements d'avenir » du Gouvernement français. Ces projets s'appuient sur des partenariats public-privé permettant d'associer les moyens des mondes académiques et industriels en France pour préparer le futur énergétique.

Dans le domaine du solaire photovoltaïque, Total sera l'un des pilotes du projet IPVF (Institut Photovoltaïque d'Ile-de-France) dont l'objectif est de créer l'un des cinq plus grands centres de recherche mondiaux sur les dispositifs solaires photovoltaïques de nouvelle génération ;

Dans le domaine des géotechniques, le projet Geodenergies a pour objectif de valoriser l'exploitation et la gestion des ressources du sous-sol à travers
trois procédés : le stockage de CO2, le stockage d'énergie et la géothermie ;

Dans le domaine des biocarburants, le projet Greenstars vise à développer une nouvelle génération de biocarburants et de produits à partir des micro-algues ;

Dans le domaine de l'efficacité énergétique, le projet PS2E (Paris Saclay Efficacité Energétique) vise à créer un Institut de recherche, de formation et de développement pour répondre aux enjeux d'efficacité énergétique des infrastructures industrielles intégrées aux zones urbaines.

Total : une politique d'innovation active et ouverte
La R&D est un élément clé de la stratégie de croissance de Total tant dans son cœur de métier du pétrole, du gaz et de la chimie, que pour préparer le futur énergétique et progresser continuellement face aux enjeux environnementaux. Le Groupe a ainsi renforcé son investissement dans la R&D de 37 % ces cinq dernières années et prévoit d'investir
6 milliards d'euros dans les cinq années à venir.

« Les partenariats public-privé mobilisent à la fois plusieurs entreprises et plusieurs laboratoires publics. Ils nous permettent de démultiplier nos efforts en mutualisant nos compétences, et de diversifier nos axes de recherche dans des domaines parfois très différents de ceux de Total, explique Jean-François Minster, directeur Scientifique de Total. Cette approche est particulièrement bien adaptée dans des domaines où le foisonnement technologique est important. Avec ces partenariats, nous intégrons plus rapidement les nouvelles connaissances dans nos produits et nos procédés industriels. »

Ces partenariats stratégiques témoignent de l'engagement de Total d'inscrire dans la durée un potentiel de recherche en France et renforcent le réseau de partenariats de recherche que le Groupe a développé dans le monde. La France est en effet la tête de pont du Groupe en matière de recherche et d'innovation technologique : elle concentre plus de la moitié des dépenses et des effectifs R&D du Groupe, et près des deux tiers de ses partenariats de recherche.


 

Contact pour toute information concernant ce communiqué :
Tél. : +33 (0) 1 47 44 46 99 - Fax : +33 (0) 1 47 44 68 21
Envoyez un mail à la Direction Relations Médias