Le captage-stockage du CO2 sur le pilote de Lacq : suivi et partage des résultats

Réunion de directeurs dans les bureaux du projet TOTAL USAN au Royaume-Uni 

L'expérience menée sur le pilote industriel de Lacq suscite l’intérêt de l’ensemble du monde scientifique et technologique international. Les données collectées enrichiront les connaissances sur la filière du captage-stockage géologique de CO2.

Le pilote industriel de captage-stockage de CO2 de Lacq va permettre de collecter un grand nombre de données qui serviront à améliorer la filière du captage-stockage géologique de CO2. À ce titre, il suscite l'intérêt de l'ensemble du monde scientifique et technologique international.

Ce projet a d'ailleurs été accrédité en octobre 2009 par l'organisme intergouvernemental de suivi du développement des méthodes de captage et stockage de CO2, le Carbon Sequestration Leadership Forum, qui atteste ainsi de la valeur ajoutée technique et scientifique des travaux menés à Lacq.

Mutualiser les expertises

Dès la phase d'élaboration du projet, Total a veillé à développer cette expérience innovante dans un esprit de mutualisation des expertises et de partage des résultats.

Nous nous sommes donc entourés des compétences de la communauté scientifique publique : universités, Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Institut français du pétrole, Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), Agence nationale de la recherche (programme CO2), Centre de recherches sur la géologie des matières premières minérales et énergétiques de Nancy (CREGU).

Nous mettons en outre à disposition des scientifiques nos données et nos installations pour la réalisation des programmes de recherche sur le thème du captage-stockage de CO2.

Enfin, un Comité de suivi scientifique créé en 2007 et rassemblant autorités publiques et experts scientifiques et indépendants, accompagne la démonstration sur le plan scientifique, et assure la transmission des résultats vers le monde académique.

Le Comité de suivi scientifique (CSS)

Le Comité de suivi scientifique sur le captage-stockage de CO2 est composé de membres issus de l'Académie des sciences, du ministère de l'Écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières), de l'Institut français du pétrole et de Total.

Ses principaux objectifs sont :

  • l'accompagnement du pilote sur le plan scientifique ;
  • une meilleure prise en compte des enjeux scientifiques et technologiques, notamment dans la réalisation de la partie stockage du pilote ;
  • le retour d'information du pilote vers le monde académique ; 
  • la détection des questions de la société civile ;
  • l'identification des opportunités de collaborations entre acteurs impliqués dans le captage-stockage de CO2.