Construire ensemble une culture de sécurité partagée

Deux opératrices échangeant des données sur la sécurité de l'exploitation et la modernisation des installations de la raffinerie de Feyzin, en France

Total déploie des systèmes de management de sécurité qui visent à renforcer la sécurité de ses installations. Pour optimiser l’efficacité des systèmes, le Groupe développe une approche de « culture sécurité » au sein de ses unités.

Les Systèmes de management de la sécurité (SMS)

Pour renforcer la sécurité de ses unités, Total déploie des Systèmes de management de la sécurité (SMS) qui s’appuient sur des principes d’organisation et des bonnes pratiques reconnus par l’industrie. Après avoir défini une politique et des objectifs de sécurité, les moyens de mise en œuvre sont mobilisés. Il s’agit ensuite de mesurer les résultats, voire d’ajuster les plans d’action si besoin.

Les SMS sont évalués selon des protocoles reconnus par des tiers experts. Fin 2009, la quasi-totalité des sites à risques technologiques ont vu leurs systèmes reconnus, conformément à l’objectif fixé.

L’approche « culture sécurité »

Logo sécurité ensemble

Pour renforcer l’efficacité des SMS en facilitant leur appropriation par tous les acteurs, nous avons depuis 2005 progressivement structuré une démarche de renforcement de notre culture sécurité, notamment avec la démarche Culture Based Safety. L’approche « culture sécurité » incite au développement d’un management directif participatif, qui s’appuie à la fois sur le leadership du management et sur l’implication des employés.

Schéma du modèle de sécurité Total

Dans le cadre de cette approche, Total a choisi d’aller plus loin en développant la démarche Culture Based Safety (CBS), qui est plus spécifique. Elle s’appuie sur un diagnostic de la culture de sécurité d’une entité (à partir de questionnaires de perception et d’interview de personnels). Ce diagnostic permet d’évaluer la culture de sécurité d’un site (notamment les points forts et les points faibles) et de mettre en place les plans d’action appropriés.

Dans la lignée des actions menées depuis 2005, le développement de la culture de sécurité constitue le fil conducteur du Plan d'Action Sécurité Groupe 2010-2013.

Fin 2009, toutes les branches du Groupe adhèrent à cette approche, dont les principes sont réaffirmés par la nouvelle charte Hygiène Sécurité Environnement Qualité du Groupe. Vingt-cinq entités se sont lancées dans cette démarche, représentant près de 20 % des activités non manufacturières du Groupe. 7 000 réponses à des questionnaires ont été exploitées et environ 1 500 personnes ont été interviewées (y compris les entreprises extérieures).

L’entretien individuel annuel (EIA)

La pratique de l'entretien individuel annuel (EIA) s'est généralisée à toutes les branches, avec fixation d'objectifs spécifiques en matière de sécurité. Une notice de recommandations aide les hiérarchies à définir ces objectifs avec leurs collaborateurs.

  • Le transport du pétrole et du gaz

  • La sécurité en offshore profond

    Optimiser la sécurité

    La sécurité des hommes et des opérations de forage est une priorité absolue pour le Groupe.

    Maîtriser, surveiller